L’Usinage Grande Vitesse fait partie de la famille des procédés de fabrication par enlèvement de matière mais se révèle très spécifique par ses performances, l’environnement associé et l’organisation qu’il nécessite :
- Les performances sont nettement supérieures à celles de l’usinage traditionnel : les vitesses de coupe sont données par des broches pouvant tourner à plus de 60 000 tr/min et les avances sont 10 à 20 fois plus rapides que pour l’usinage classique.
- L’environnement associé doit permettre d’atteindre ces performances par un ensemble de produits technologiques de haut niveau (Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur, frettage, équilibrage des outils, eux-mêmes très techniques) et une formation adaptée pour le personnel.
- L’organisation de l’atelier et plus généralement de l’entreprise doit être revue pour permettre une performance optimale de l’U.G.V.
Ces trois points fondamentaux exigent des compétences issues du monde industriel, académique ou de la recherche, réunies afin de maîtriser ce saut technologique qu’est l’Usinage Grande Vitesse.


Les publics concernés :
- les industriels de la fabrication mécanique, aéronautique, automobile, moulistes, sous-traitants, ...
- les écoles et instituts de formation.

Les objectifs définis dans le cadre de ce GIS sont de :
- Mutualiser des moyens et des compétences pour bâtir des projets innovants.
- Mettre à disposition des matériels et des personnels pour les projets de R&D.
- Dispenser de la formation continue sur les procédés d’usinage, notamment grande vitesse.